La diététique pour tous... - Quand Diététique rime avec Plaisir
Alimentation des séniors
 
Avec l'âge, l'appétit peut diminuer. Cependant il faut conserver de apports énergétiques suffisants pour maintenir une bonne vitalité.

  • Des besoins alimentaires spécifiques
Des apports suffisants en protéines
Avec l'âge, un certain dégoût de la viande et des difficultés de mastication peuvent limiter les apports en protéines. S'il n'est pas nécessaire de manger de la viande à chaque repas, la masse musculaire et osseuse doit être conservée. On peut donc remplacer la viande par le poisson, les œufs, et/ou augmenter les laitages et n'oublions pas les bienfaits des légumes secs riches en protéines (lentilles, pois cassés,...)
Besoins en calcium
L'absorption du calcium peut diminuer avec l'âge. Il est donc important de consommer un laitage par repas ou de boire des eaux minérales riches en calcium.
 
  • Organisation des repas
Si l'appétit est diminué, il est possible de fractionner les repas et de faire 1 ou plusieurs collations équilibrées dans la journée comprenant :
- un laitage (pour le calcium)
- un fruit (pour la vitamine C et les fibres)
- une boisson chaude ou froide (pour l'hydratation)
- Quelques biscuits secs ou du pain (pour l'énergie !)
 
  • Conserver les plaisirs de la table
Les joies de la table doivent être conservées en toute occasion. Même seul, il est important de s'assoir à table et de manger dans le calme. Si les repas doivent conserver un bon équilibre, il faut aussi savoir se faire plaisir de temps en temps en s'accordant une pâtisserie ou toute autre sucrerie...
 
  • Penser à boire régulièrement
En vieillissant, le corps a tendance à se déshydrater plus facilement. En l'absence de contre-indication médicale (rénale, cardiovasculaire...), il est conseillé de boire 1,5L à 2L d'eau par jour.
 
  • Autres conseils de vie
Conserver une activité régulière.
Alimentation et activité physique vont de pair pour préserver une bonne forme. Il est important d'avoir une activité physique qui plaît et de la pratiquer régulièrement à son rythme.
Surveiller son poids
Une perte de poids, une diminution de l'appétit, des difficultés à avaler doivent être prises au sérieux. Ne pas attendre de se sentir faible ou fatigué pour prendre contact avec son médecin. De même, si quelques kilos en trop se font sentir, il est déconseillé de se mettre au régime sans l'avis d'un spécialiste. Des restrictions excessives peuvent engendrer des carences en vitamines et minéraux.